Transition vie adulte

Considérant qu’au Québec, chaque année, environ 2 000 jeunes placés quittent les services de la protection de la jeunesse vers l’âge de 18 ans et vivent plusieurs difficultés lors de leur transition à la vie adulte, il est nécessaire d’inscrire dans la loi un programme de préparation à vie adulte et d’allongement des services afin d’assurer que des sommes budgétaires soient réservées pour ces services et que l’État s’acquitte de ses obligations envers les jeunes les plus vulnérables de notre société.

Lancement de la campagne publicitaire #UniesPourLaJeunesse #TransitionVieAdulte

PRÉPARER LA TRANSITION À LA VIE ADULTE

“1 jeune sur 4 se sent peu ou pas prêt à sa sortie de placement”

SOUTENIR L’ÉDUCATION

“25% des jeunes placés obtiennent leur diplôme d’études secondaire à 19 ans, comparativement à 77% de la population générale”

ASSURER UNE STABILITÉ RÉSIDENTIELLE

“20% des jeunes ont connu un ou des épisodes d’itinérance”

OFFRIR UN CONTINUUM DE SERVICES

“39% des jeunes placés rencontrés ont déclaré avoir connu des difficultés liées à la santé mentale”

OFFRIR DES RELATIONS SAINES ET SÉCURISANTES